Le principe de drainage de plage

 
 

 

 

Le système de drainage a été découvert en 1981 au Danemark par la société GEO. Mandatés pour produire de grandes quantités d'eau de mer parfaitement filtrée, les ingénieurs de GEO ont eu l'idée de drainer la plage, utilisant ainsi les capacités filtrantes du sable. Cette plage drainée a vu sa surface augmenter de manière significative. Une seconde expérimentation a donc été menée sur une autre plage qui a permis de confirmer l'effet bénéfique du drainage en matière de lutte contre l'érosion et de réengraissement naturel.
 

Le système de drainage Ecoplage® repose donc sur le principe d'infiltration de l'eau dans un milieu poreux (le sable), non saturé en eau. Cette méthode crée un écoulement de l'eau de mer de la surface de la plage en direction du drain entraînant ainsi un rabattement de la nappe phréatique.
 

Cette technologie offre les avantages suivants :

 

  • Diminution des départs de sédiments causés par les écoulements des eaux issues de la nappe phréatique  
  • Diminution de la force de reflux des vagues
  • Augmentation du dépot de sédiments transportés par les vagues en favorisant l'infiltration
  • Récupération plus rapide après les tempêtes
  • Augmentation des effets éoliens favorisant le rechargement des pieds de dunes et des pieds de digues
  • Constitution d'une réserve de sable pouvant servir de "stock tampon" pour les tempêtes suivantes

 

La résilience

Historiquement, le système de drainage de plage était appelé : "beach management system" , littéralement "système de gestion de la plage". De la même manière, le procédé Ecoplage® s'inscrit dans une démarche de gestion dynamique et résiliente du trait de côte.  

Le concept de résilience implique de gérer le littoral en s'adaptant aux situations d'érosion et de submersion rencontrées.

En fonction des risques, le gestionnaire doit essayer :

  • d'évaluer et de prévenir au mieux ces risques

  • de défendre son littoral lors des évènements

  • de réparer les dégâts occasionnés 

  • d'apater les mesures de prévention en fonction de l'expérience

Ce concept entraine que le gestionnaire agisse sur  le long terme afin que le milieu récupère et s'adapte de la façon la plus naturelle possible aux causes et conséquences de l'éroosion et submersions marine.